À nouveau, un pétrole cher s’invite à la table de toutes les spéculations. L’économie s’était presque habituée à l’idée d’un brut au cours éternellement bas depuis qu’il avait touché le plancher, se fixant à 27,82 $ en janvier 2016 alors qu’il faisait encore le faraud à 111 $ en juin 2014. Dès 2016, l’IFP-EN avait toutefois annoncé qu’il fallait s’attendre à une « remontada ». C’est acté. En un an,...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous