Le principe de l’exemption existe depuis plus de deux décennies, bien qu’il ait été revu au fil des ans, et notamment en 2008, lorsque les conférences maritimes qui avaient le pouvoir de fixer les taux de fret ont été supprimées. La mesure est révisée tous les cinq ans et expirera en avril 2020, à moins qu’elle ne soit renouvelée. La Commission européenne a lancé cette année la consultation auprès des parties prenantes. Elle devra déterminer si l’exemption...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous