Trop puissantes et trop enclines à l’entente illicite, les alliances maritimes? Dans un rapport de 127 pages avec annexes, l’organisation intergouvernementale a réalisé ce que beaucoup attendaient – une étude d’impact – pour confirmer ou infirmer des soupçons quant à la tendance du transport maritime conteneurisé à devenir monopsone. Et à bafouer les règles de la concurrence dans un marché déjà ultra concentré. Les quatre premiers transporteurs (Maersk, MSC, Cosco et...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous