Les enjeux portuaires sont multiples. Disposer d’infrastructures capables d’accueillir des navires toujours plus grands aux limites toujours repoussées et adapter l’outil à l’augmentation des flux sont loin d’être les seuls. La régulation des émissions polluantes des navires, non sans conséquences sur l’avitaillement, en est un autre. Mais la grande affaire en France reste celui des pré et post-acheminements, notamment pour les flux de conteneurs, à l’intérieur des terres, qui ne peuvent...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous