Retirer des camions à la route, l’idée est séduisante et louable. Pour autant, cela suppose d’avoir gros volumes, des cadencements et de la fiabilité. Dans le sillage de Nestlé Waters, Alteo, autre grand chargeur du port de Marseille-Fos, songe à faire de même et à opérer deux trains par jour entre l’usine de Gardanne et le terminal de Fos pour exporter près de 8 000 conteneurs par an. Chaque semaine, le leader mondial de silice reçoit directement dans son usine de Gardanne sa matière premi...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous