Peut-être est-ce pour cela que les Chinois de Cosco, aujourd’hui propriétaire à 70 % du Port autonome du Pirée, le considèrent comme une « tête de Dragon », impatiente de s’attaquer au marché européen et à le faire vite. Deux ans à peine avoir repris le port en main, le nombre de conteneurs sous le soleil grec est passé de 900 000 à plus de 4 millions et devrait franchir la barre des 10 millions en 2021. Il s’agit de la progression la plus importante de tous les grands ports de...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous