Parmi les motifs invoqués pour expliquer les reconversions précoces figurent notamment la naissance d’un second enfant, la difficulté à concilier vie de famille et navigation, la transformation des conditions de travail, l’isolement à bord… que l’attractivité des rémunérations ne parviendrait plus à compenser. Toute relative celles-ci à en croire Drewry qui fait état d’une moyenne de salaires en stagnation (+ 1 %) pour les officiers sur la dernière décennie. Avec une...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous