Pas une rencontre, manifestation, colloque inter-portuaires sans qu’il ne soit question de lui, le report modal, estampillé « véritable outil de pénétration de l’hinterland ». En dépit des ambitions affichées depuis une décennie (sans remonter au-delà de la réforme portuaire) dans plusieurs plans, lois et autres Grenelle de l’environnement, dont les engagements devaient se traduire dans les grands projets stratégiques, les ports français cherchent toujours le trousseau de clés...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous