Trois mois après l’effondrement du pont Morandi qui a fait 43 morts, des dizaines de blessés et provoqué le déplacement de 258 familles, à Gênes, la colère monte. Au lendemain de la catastrophe, le gouvernement avait promis aux habitants de la ville que le nouveau pont serait inauguré fin 2019. Mais cela, c’était sous le coup de l’émotion. Car trois mois après le drame, le constat est brutal. Les travaux de démolition n’ont toujours pas commencé et la société qui...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous