L’examen par le Parlement ne commencera qu’en 2019, mais le projet de LOM a été présenté par le gouvernement. Des trois scénarios – du plus économique au plus ambitieux – présentés par la Commission d’orientation des infrastructures (COI) qui a planché sur la hiérarchisation des infrastructures à réaliser en priorité, le gouvernement a choisi de retenir la proposition intermédiaire. Et malgré la priorité donnée, pour le ferroviaire, aux...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous