« Brittany Ferries opère sans concurrence les services de la Manche de Roscoff au Havre avec 16 % de parts de marché du trafic passagers et 5 % pour le fret », analyse le directeur de l’Isemar, Paul Tourret (lire plus loin notre entretien). Sans concurrence? Pas tout à fait. La compagnie doit composer avec le détroit du pas de Calais d’où elle n’opère pas. « Il ne faudra pas s’attendre à une évolution positive sur le fret compte tenu du contexte actuel lié au Brexit. Les gros volumes...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous