Dans ce numéro, en reflet au travers d’une enquête et d’un dossier, les territoires portuaires du nord et du sud de la France livrent finalement de part et d’autre un combat qui leur est essentiel. Le long des côtes de la Manche et de la mer du Nord, le devenir de l’activité des ports et des compagnies reste subordonné à un anglicisme devenu viral et à la volatilité d’un paraphe qui pourrait enterrer les ambitions du trafic transmanche s’il ne parvenait pas à se figer en « OK ». Au Sud...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous