Retour à la case départ ou presque. Cinq ans après avoir cédé 50 % de ses parts dans le terminal conteneur PSA Hyundai Busan New Port au fonds de capital investissement coréen IMM et deux ans après avoir vendu 40 % supplémentaires à PSA, HMM s’apprête à en reprendre le contrôle le 31 janvier prochain. Enfin! pourrait-on dire car l’armateur coréen, l’opérateur portuaire singapourien et IMM s’étaient mis d’accord sur les termes de cette opération le 15 mai...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous