La Korea Development Bank a signé fin janvier un protocole d’accord temporaire avec Hyundai Heavy Industries (HHI) par lequel elle accepte de lui céder la totalité des 55,7 % de parts qu’elle détient dans le capital de Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering suite aux différents plans de sauvetage de l’entreprise auxquels elle a souscrit. Et ce, quelques heures à peine après que HHI ait manifesté son intention de prendre le contrôle de DSME auprès des parties concernées. Cette acquisition d...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous