La croisière « aventure » est la dernière tendance en Amérique latine. Hors des routes habituelles, elle emmène les passagers vers des lieux moins courus. C’est le cas des Galapagos au départ de Quito ou de Guayaquil. Les compagnies jouent la carte du « voyage responsable ». Cependant, des ONG expriment les risques que ce tourisme, même écoresponsable, fait courir à la faune et à la flore sauvage de ces îles. Le gouvernement équatorien a déjà limité le nombre de...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous