Le 12 décembre dernier, les représentants au congrès américain ont voté une résolution demandant à l’UE d’ordonner l’arrêt de la construction du gazoduc NordStream 2. Celui-ci doit relier la Russie à l’Allemagne à l’horizon 2020. Selon le texte de la résolution, ce pipeline qui viendra doubler son jumeau déjà en service NordStream 1, constitue « un dramatique retour en arrière pour la sécurité énergétique de l’Europe et pour les...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous