Quand il a pris les commandes du port de Trieste en 2015, en tant que commissaire extraordinaire puis deux ans plus tard de président de l’autorité portuaire, Zeno d’Agostino avait promis d’y développer le fer pour élargir le scope d’activités. En 2018, les trafics ferroviaires ont augmenté de 20 % par rapport à l’année précédente. Selon les données publiées en début d’année, 8 109 trains ont transité dans le port durant les 10 premiers mois de l’...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous