La transition vers un modèle de croissance moins intensif (en espaces et en matières premières d’origine fossile) et plus durable de l’ensemble de l’industrie maritime et portuaire est une priorité de l’agenda international. Reste à trouver la stratégie pour concilier cette impérieuse et urgente nécessité pour la planète avec un appétit non vorace de croissance.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous