Sur l’année écoulée, 1,8 Mt de fret a transité dans les remorques (860 000 mètres linéaires), une évolution positive de 1,3 %. À noter également la hausse de 41 % des entrées de ciment (3 000 t) et de 7 % des hydrocarbures (31 400 t). Marseille, premier port pour les marchandises avec 57 % de parts de marché, a vu son trafic légèrement progresser de 0,5 %. Mais les plus belles croissances, se sont déroulées de l’autre côté de la frontière avec une hausse de...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous