Après un mauvais souvenir en 2017 (– 8 %, à 2,4 Mt) – exercice notamment affecté par les arrêts techniques de l’ancienne usine de trituration de Cargill reprise par la société Bunge et le manque à gagner sur le colza ayant préféré le camion – le port du Ponant est plus à l’aise en 2018. Avec un tonnage global de 2,8 Mt, en hausse de 16 %, toutes les marchandises ayant transité par ses quais alignent du positif et à deux chiffres, exceptées les marchandises diverses (...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous