Hong Kong est sorti du top 5 mondial, dépassé par Busan et Guangzhou et même talonné par Qingdao. Trois facteurs sont à l’origine de ce déclin. Deux sont conjoncturels, le passage du typhon Mangkhut et une baisse du trafic transpacifique liée à la crise entre la Chine et les États-Unis. Le troisième est plus structurel: la concurrence des ports du delta de la Rivière des Perles, qui ne cessent de se moderniser et s’agrandir, sont plus proches des industries de la région, et de ce fait privilé...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous