Avec 3,78 Mt, 2018 s’inscrit comme le 2 e meilleur millésime après les 3,9 Mt atteints en 2012. Les vracs liquides (751 000 t) affichent pourtant une baisse de 9 %, avec la fin des exportations d’hydrocarbures vers la Guyane. Les vracs solides réalisent peu ou prou le même tonnage que 2017 (725 000 t) mais les lignes bougent: + 18 % pour le clinker (171 000 t), + 17 % pour les agrégats (229 000 t) mais – 8 % pour les céréales (55 000 t) et – 15 % pour le charbon (220 000 t). Le trafic conteneurisé (223 789 EVP)...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous