En 2018, l’un des ports des Antilles française a atteint les 3,06 Mt, enregistrant une croissance de 2 % après une baisse de 4,4 % en 2017. Les conteneurs performent à + 7,4 % (172 522 EVP) et à + 11 % en tonnage (1,18 Mt). Mais les vracs sont en repli de 6 %, l’envolée des solides (257 000 t, + 8 %) ne compensant pas le décrochage des liquides (1,09 Mt, – 9 %). Les volumes de pétrole brut (383 000 t) font défaut (– 17 %) ainsi que ceux des produits raffinés (559 000 t) mais dans une moindre mesure (...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous