Àl’Ouest, 2018 devrait peu ou prou entériner une première historique: trois ports africains de l’Ouest vont dépasser le million de conteneurs traités: Lagos, Téma, et Lomé. Lagos, le doyen, est adossé au plus grand marché intérieur du continent avec une mégalopole qui pose toutefois de sérieux problèmes de fluidité dans la gestion des pré et post-acheminements terrestres. Les projets voisins de Lekki et Badagry constituent, sur le papier, des solutions de délestage face...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous