C’est sans doute les dernières années où ils présentent leur bilan annuel en tant que groupement d’intérêt « commun ». Du moins, si la date de leur intégration « plus poussée » – déjà repoussée une fois – ne l’est pas à nouveau. Haropa, GIE créé en 2012, est appelé à disparaître au plus tard en 2021 pour devenir un établissement public unique. Et, pour le trio exécutif, ce n’est pas vraiment un sujet...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous