En 2018, l’exercice de Tanger Med (52,2 Mt, + 2 %) a été marqué par la chute des vracs liquides et solides, de 27 et 18 % respectivement. En revanche, les flux conteneurisés sur Tanger Med 1 marquent une hausse de 5 %, avec 3,47 MEVP manipulés. L’ouverture de Tanger Med 2 cette année ne devrait pas contrarier cette trajectoire. C’est également en 2019 que débuteront les exportations de Peugeot issues des lignes de production de l’usine de Kénitra. 479 321 véhicules ont été export...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous