Les ports de commerce espagnols ont enregistré un trafic de 551 Mt en 2018 (+ 3,5 %), selon les statistiques publiées par Puertos del Estado, l’organisme de tutelle des 28 autorités portuaires espagnoles. Ce sont les marchandises diverses qui enregistrent la meilleure performance (+ 6 % à 267 Mt, soit près de la moitié du trafic total). Le moindre dynamisme des vracs secs (102 Mt, + 1 %) s’explique par le recul des importations de charbon pour les centrales thermiques, le leader espagnol, Gijón, ayant enregistré une baisse de...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous