Entre 2013 et 2018, le port de Sète s’est équipé de deux nouvelles grues mobiles Liebherr 550 sur pneumatiques (capacité de 120 tonnes chacune à 21 m de portée). Les manutentionnaires portuaires travaillent désormais avec deux grues mobiles en simultané. « Avant l’arrivée de ce type de grues, nous n’avions pas d’hydraulique, et nos grues étaient 100 % électriques, alors que celles-ci sont thermiques », explique Alexis Samatan, DRH de l’EPR Port Sud de France (90 salari...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous