L’année 2018 a été marquée par des événements climatiques et hydrologiques – les crues de la Seine et du Rhône l’hiver dernier, les basses-eaux du Rhin et de la Moselle à l’été et à l’automne –, qui ont freiné la navigation fluviale. Le transport fluvial de marchandises s’en ressent à peine en 2018, avec une baisse limitée à 1,7 % en tonnage (51,7 Mt) et à 0,5 % en prestation (6,7 milliards de tonnes-kilomètres), selon les chiffres d...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous