Une mise en lumière. Le communiqué publié conjointement fin mars par les groupes Bolloré et Maritime Kuhn, annonçant l’entrée en négociations exclusives pour finaliser la reprise des activités portuaires de Bolloré Ports France (filiale de lmanutention portuaire du groupe, présente dans 15 ports français) a révélé la place que le groupe familial brestois pourrait occuper dans le monde portuaire français si la transaction s’effectuait. Un ensemble consolidé de 620...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous