Cosco n’a pas communiqué ses indicateurs mais le groupe OOIL (Orient Overseas International Ltd), maison-mère de OOCL que le Chinois a acquis en juillet 2018 (à hauteur de 75 % du capital), n’a pas eu la même pudeur le 25 mars. « Toutes les rivières finissent par se jeter dans la mer en dépit des différentes sources », adresse-t-il en référence à son acquisition par Cosco Shipping, les vents défavorables du marché lui ayant permis de percevoir « tout l’intérêt...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous