Le 11 e transporteur mondial de conteneurs sortirait-il de la nasse? L’armateur israélien, qui a enchaîné plusieurs trimestres à pertes ces deux dernières années, a finalement vu ses revenus augmenter de 9,1 % en 2018 par rapport à 2017 pour s’établir à 3,2 Md$. Il le doit à l’augmentation de 10,8 % de ses volumes embarqués, qui ont atteint 2,91 MEVP, le niveau plus élevé jamais enregistré. Toutefois, le revenu moyen par EVP est ressorti au plancher (973 $) avec une baisse de 2,2...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous