Le déchargement le plus marquant de 2018 aura été celui d’un des trois pod de propulsion du méthanier russe Boris Vilkitsky , destiné à charger du gaz au complexe de Yamal, en Russie. D’un poids de 300 t, le déchargement de l’imposant engin qui devait être remplacé, victime d’un problème électrique non réparable en dehors d’un atelier, a nécessité un gros travail de préparation. Construit par la société finlandaise ABB, le moteur est arriv...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous