Il s’agit d’un transport assez complexe compte tenu d’une clientèle assez exigeante pour un produit cher, près de 6 000 €/t. L’entreprise familiale, implantée à Zwijndrecht, près d’Anvers, spécialisée historiquement dans le transport en conteneurs-citernes de vracs liquides, a fait de l’importation de beurre de cacao en conteneurs une autre de ses expertises depuis quelques années dans l’optique de se positionner sur des produits complexes ou vulnérables (isocyanates, produits...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous