Les relations restent tendues entre la Bolivie et le Chili. Le recours formé par la première auprès de la Cour internationale de justice de La Haye n’a pas abouti, la Cour se refusant à contraindre le Chili à accorder un territoire souverain à la Bolivie. Jusqu’à présent, les échanges de la Bolivie, enclavée avec le reste de la planète, se font en partie par les canaux amazoniens et le Parana, et surtout par Arica. Le port du Nord du Chili est le principal débouché bolivien sur la mer et...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous