« C’est un échec », reconnaît-on on sein de l’EPR Port Sud de France, gestionnaire du port de Sète. L’Émirati P&O Ports (groupe DP World) vient de se retirer de la gestion et du développement du projet de terminal à conteneurs, alors qu’un contrat de trois ans avait été signée en juillet 2017 à Dubaï par Jean-Claude Gayssot, président du port de Sète et Rado Antolovic, CEO de P&O Ports. P&O Ports confirmait alors son ambition de développer un...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous