En décembre, en Europe du Nord, la navigation autonome a fait la démonstration qu’elle n’était « plus un concept ». Rolls-Royce et Finferries ont présenté « le premier ferry entièrement autonome au monde ». Wärtsilä a pour sa part testé ses solutions à bord du ferry norvégien Folgefonn de la compagnie Norled. « Notre objectif principal est d’accroître la sécurité du trafic maritime », a commenté Mats Rosin, le PDG de Finferries. À...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous