Il veut devenir un « hub port sur la façade atlantique de l’Afrique » et rivaliser avec Tanger (Maroc) et Durban (Afrique du Sud). D’ici 2020, la Côte d’Ivoire aura investi 1 100 milliards de francs CFA (environ 1,7 Md€) dans la modernisation de son port. C’est ce qu’annonçait en mars 2018 un représentant de l’État ivoirien à l’occasion de l’inauguration d’un nouveau quai. Toujours leader en Afrique de l’Ouest, en étant le point de passage de 90 % des échanges...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous