Il ne va pas sans dire que l’Afrique occupe une place spécifique dans les échanges maritimes de la France. D’abord dans le lien colonial puis dans la continuité post-indépendance. Toutes les places portuaires françaises sont marquées par une « histoire » africaine mais les choses ont bien changé ces dernières années. Les échanges sont historiques suivant un mouvement entre la « remontée » vers l’Hexagone des produits tropicaux (café, fève de chocolat, sucre,...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous