Chiffres à l’appui, force est de constater que l’effondrement du pont Morandi le 14 août dernier, qui a fait 43 morts et coupé Gênes en deux en isolant son port dans un premier temps, a eu un impact négatif important sur le volume de trafic de marchandises dans le port de Gênes. Tout en soulignant la performance portuaire du premier semestre 2018, le Comité de gestion de l’autorité portuaire génoise, qui chapeaute également les ports de Savone Vado-Ligure (Autorità di Sistema Portuale del Mar Ligure...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous