Selon les statistiques publiées par Puertos del Estado, l’organisme public de tutelle des ports de commerce espagnols, les vracs secs (102 Mt) pèsent désormais 18,5 % du trafic portuaire total espagnol, tout en étant encore en deçà des tonnages des diverses (267 Mt) ou même des vracs liquides (181 Mt). Pour autant, les flux sont en croissance d’année en année, quoique de façon erratique. Ainsi, en 2018, la hausse (+ 0,9 %) a été moindre qu’en 2017 (+ 10,3 %) mais les statistiques des deux...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous