Il porte plein d’espoirs, notamment pour ses capacités à stocker l’énergie. Produit par électrolyse de l’eau grâce à l’électricité momentanément en excès, ce gaz, incolore, inodore et non toxique, est largement reconnu aujourd’hui comme une voie d’avenir (molécule maîtrisée, atouts(é)prouvés et potentiel d’applications). Pour le transport maritime, il aurait la capacité de servir deux usages, comme combustion pour la propulsion du navire et en...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous