Dans les Hauts-de-France, la coordination interportuaire s’appuie sur l’association Norlink Ports, qui rassemble depuis fin 2016 les ports intérieurs de la région, le Grand Port maritime de Dunkerque et les ports du Détroit, Boulogne et Calais. Une vingtaine de ports au total, qui ont été rejoints en 2017 par d’autres acteurs de l’intermodal: transporteurs, manutentionnaires, associations et collectivités. Et depuis 2018 par Getlink, exploitant du tunnel sous la Manche, qui constitue pour la région un port sec sur sa fa...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous