On en parle depuis des décennies. Le projet de la liaison ferroviaire Lyon-Turin vise à favoriser le report modal de la route vers le rail pour les marchandises et à mettre Turin à deux heures de Lyon pour les passagers. Il comprend trois sections, une en France (entre Lyon et Saint-Jean-de-Maurienne) et deux lignes fret et voyageurs en Italie (entre Orbassano et la gare de Turin, et entre Chiusa San Michele et la future gare internationale de Suse). Entre les deux, le tronçon transfrontalier comprend notamment la réalisation d’un tunnel de 57...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous