Dans cette période de campagne électorale européenne se télescopant en France avec une crise sociale d’un genre nouveau, la problématique environnementale liée à l’exploitation des navires a fait irruption dans l’actualité. S’ils peuvent légitimement considérer injuste la mauvaise publicité dont ils font l’objet en étant taxés de pollueurs, les acteurs de l’industrie maritime doivent néanmoins s’interroger sur leur avenir. Car, au-delà de leur...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous