Depuis le 4 juin dernier, le Groupement d’intérêt économique VIGIE ports compte deux nouveaux membres dans ses rangs: la Métropole Toulon Provence Méditerranée et le Port autonome de Nouvelle-Calédonie. Comme tous les autres membres du GIE (les GPM de Bordeaux, La Rochelle, Guyane, Guadeloupe, Martinique et les ports de Bretagne, Port-Vendres, Bayonne…), ils seront équipés d’ici à la fin de l’année de VIGIEsip 2, système informatique qui leur permettra une gestion dématé...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous