L’automatisation des terminaux à conteneurs est née en 1983 dans le département de R&D d’ECT à Rotterdam. Il faudra 10 ans ensuite pour que soit mis en service le premier terminal automatisé dans le port néerlandais. Il fera exception encore 10 ans. Le DCT à Rotterdam à la Maasvlakte, utilisé par SeaLand, est alors équipé partiellement de portiques de terre-plein et de véhicules automatiques guidés (AGV) pour les relier aux portiques de quai. Le principe d’une automatisation...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous