Le quai Est du 5 e bassin portuaire a longtemps reçu les cargos frigorifiques venus charger le poulet des sociétés Doux et Tilly à destination du Moyen-Orient, ainsi que les bois sciés venus du Nord. Ce dernier trafic a aujourd’hui disparu, Saint-Malo ayant pris le relève, tandis que les poulets congelés partent aujourd’hui d’autres quais en conteneurs. Ce secteur du port retrouve néanmoins de l’activité. D’une part, un trafic de bois broyé, principalement des palettes, mais également...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous