Les évolutions se manifestent tant du côté des terminaux dédiés aux conteneurs que de ceux axés sur le breakbulk. De nouvelles générations de chariots-cavaliers s’annoncent, dotés d’une propulsion électrique ou GNL et/ou équipés de systèmes informatiques permettant le pesage exact du fret manutentionné. De nouvelles grues mobiles de plus grande capacité apparaissent (200 t pour la Zuitnatie). Il est de plus en plus fait appel à la manutention magnétique pour des...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous