Neoline se rapproche un peu plus du lancement de son premier navire d’un genre pas tout à fait comme les autres puisqu’il s’agit de cargos rouliers dont la voile constitue la principale propulsion, alors que le moteur n’est qu’auxiliaire, réservé au chenalage (navigation dans le chenal) et aux manœuvres portuaires. L’entreprise nantaise a en effet signé début juillet une lettre d’intention avec le groupement d’industriels des Pays de la Loire Neopolia (146 entreprises habituées à travailler...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous